CoCo Zou, le blog mode, food & obsessions made in Brussels!

Girleek : Zaïna, tu as 23 ans et tu travailles chez Francis Ferent à Bruxelles en tant que coordinatrice de l’image et de la communication. Tu as créé en 2009 le blog CoCo Zou, de quoi s’agit-il?

Zaïna : CoCo Zou traite de mode, de nourriture et d’obsessions, c’est d’ailleurs le slogan du blog. Ma mère était styliste jusque dans les années 90 à Kinshasa en République Démocratique du Congo. Dans mon blog, je parle principalement de la mode mais aussi de mes coups de coeur. Je poste des photos qui parlent d’elles-mêmes, et je partage mes découvertes musicales et théâtrales.

Girleek : Quand et dans quelles circonstances as-tu créé CoCo Zou ?

Zaïna : J’ai créé le blog le 29 octobre 2009, date anniversaire de mon papa que j’ai malheureusement perdu à l’âge de 17 ans. C’était une manière de l’associer à mon projet. Suite à la fermeture du magazine Lou, j’ai ressenti très fortement le besoin d’écrire et de communiquer. Chez Lou je tenais une rubrique « street style » où je publiais des photos de gens dans la rue et une rubrique « shopping » dans laquelle je présentais des vêtements et des nouvelles adresses shopping que j’avais repéré en me baladant.

Girleek : Techniquement, comment as-tu procédé pour créer ton blog ?

Zaïna : Je ne prétends pas être une professionnelle de l’informatique, je suis simplement une utilisatrice d’un outil de communication que je trouve génial. J’ai commencé avec le blog gratuit de WordPress http://cocozou.wordpress.com. Un jour un ami m’a fait la surprise de m’offrir mon nom de domaine cocozou.com et de transférer tous mes articles, mes photos et mes données sur un  véritable site internet développé également sous WordPress. WordPress est un outil de création de site internet qui présente le triple avantage d’être gratuit, évolutif et facile à utiliser. Par la suite, j’ai suivi des cours de « communication interactive »  pour approfondir mes connaissances. Bien sûr, même si je suis parfaitement autonome quand à la mise à jour des données, je n’hésite pas à demander à un ami de m’aider lorsque je suis confrontée à un problème technique.

Girleek : Que t’apporte ton blog ?

Zaïna : CoCo Zou est comme mon psy ou un journal intime, en le relisant je sais dans quel état d’esprit je me trouvais alors.

Girleek : Quelle est l’originalité de Coco Zou par rapport aux autres blog de mode ?

Zaïna : Pour moi, l’image type de la blogueuse de mode est une fille qui va prendre des photos d’elle-même et commenter les tenues qu’elle porte. Ce côté nombriliste me dérange, c’est en ce sens que Coco Zou est différent car il se rapproche de la réalité. On doit bien comprendre que porter uniquement des « must-have » ne fait pas de la personne qui les porte une personne bien habillée! De mon point de vue il est tout à fait possible de faire un mix de vêtements ou d’accessoires de luxe avec des articles issus de la grande distribution. C’est souvent une bonne manière de mettre en valeur un détail vestimentaire qui fait toute la différence.

Girleek : Quelles sont tes ambitions à moyen-long terme ?

Zaïna : J’espère que dans 5 à 10 ans mon blog fera les résumés des défilés internationaux et des “fashion weeks” auquel je participerai. J’ambitionne de pouvoir développer un magazine papier et CoCo Zou sera son miroir. Même si je suis une vrai « Girleek » j’adore la sensation du papier glacé, c’est mon côté « old school ».

Girleek : As-tu un message à faire passer aux femmes qui voudraient se lancer dans une aventure similaire ?

Zaïna : Je leur dirais de bien réfléchir et de bien cibler le contenu de leur blog, car plus tu te disperses et moins tes lecteurs te comprennent. Je leur dirais également d’être régulier dans le rythme de leur publication au risque d’être oublié par les internautes.

JGK