MENU1

le-blog-de-techewwy

Le blog de Tchewwy, “la vie en 2.0 est ce que tu en fais…”

Girleek : Laurie, tu as 25 ans et tu es Community Manager à Mons dans une une PME qui s’appelle La Maison de l’Entreprise. Tu as créé en 2009 le blog de Tchewwy, de quoi s’agit-il?

Laurie : Mon blog, « Le blog de Tchewwy » traite principalement de lifestyle et du web. L’origine du nom vient des « cherry parties » que j’organisais chez moi sous mon cerisier. Le nom s’est déformé avec le temps, par l’accent wallon, et je l’ai gardé ainsi pour nommer mon blog. Mon objectif est de contribuer à la vulgarisation du web car encore trop  de gens ne perçoivent pas l’importance et l’intérêt de cet espace virtuel. Mes amis me disent qu’il manque sur mon avatar un smartphone dans une main et une bière dans l’autre! (rires)

Girleek : Quand et dans quelles circonstances as-tu créé le blog de Tchewwy?

Laurie : J’habite dans la région de Binche en Belgique et je me suis aperçue que, d’une manière générale, les personnes ne s’intéressent pas trop au monde du web. J’ai commencé en 2007 à 2008, un travail de sensibilisation des binchois par une émission de radio sur VIVANTE FM, dans laquelle je parlais de culture, du web et de la vie quotidienne. Par la suite, j’ai élargi mon périmètre d’intervention en créant mon blog pour vulgariser les outils comme twitter et expliquer de manière simple comment accéder à l’information recherchée, sans se perdre dans l’immensité de la toile.

Girleek : Techniquement, comment as-tu procédé pour créer ton blog ?

Laurie : J’ai fait des études de communication, de publicité et de graphisme. Après une formation web, je suis devenue Community Manager et cela fait presque un an maintenant. J’ai testé plusieurs plateforme comme blogspot, blogger ou tumblr avant de choisir  wordpress, qui m’a semblé l’outil le mieux adapté à mes besoins. WordPress a l’avantage d’être gratuit, personnalisable et surtout liable à mes comptes Facebook, Twitter et LinkedIn. J’ai des notions en HTML et CSS, mais je ne me considère pas comme une développeuse au sens strict du terme. En réalité, je travaille dans un environnement de vrais geeks qui peuvent me donner un coup de main si besoin.

Girleek : Que t’apporte ton blog ?

Laurie : Quand tu es jeune tu écris des petits messages sur les bancs à l’école ou dans la cours de récré, eh bien, mon blog c’est en gros la même chose mais en plus élaboré. C’est aussi pour moi une plateforme de coup de gueule contre la SNCB (rires).

Girleek : Quelle est l’originalité du blog de Tchewwy par rapport aux autres blog qui traitent des nouvelles technologies ?

Laurie : Je ne me contente pas d’écrire uniquement sur les nouvelles technologies, je traite de questions diverses et variées à raison d’un article par semaine environ. Je peux écrire un article sur le chocolat, puis sur une sortie à faire sur Binche, puis un article sur le fonctionnement de Twitter, j’écris en fonction de mon inspiration.

Girleek : Quelles sont tes ambitions à moyen-long terme ?

Laurie : Qu’il reste en vie! J’écris d’abord pour moi et pour mes copines. Mon blog est une plateforme d’expression. Je ne cherche ni à me faire connaître ni à obtenir le plus de “like” possible sur ma page de fan Facebook. Je suis bien dans mes baskets et j’ai plutôt une bonne réputation dans le milieu du web : « Le Vif.be – Notre Top 100 des  » influenceurs  » sur Facebook et Twitter« .

Girleek : As-tu un message à faire passer aux femmes qui voudraient se lancer dans une aventure similaire ?

Laurie : Lancez vous !! Vous pouvez le faire  et n’attendez pas d’avoir atteint la perfection pour vous lancer. Ce n’est pas évident de faire le premier pas. Je suggère à celles qui seraient tentées par l’aventure, d’écrire comme elles parlent. C’est en restant elles-mêmes, qu’elles ont le plus de chance de sortir de l’anonymat. C’est difficile de trouver sa propre identité numérique, ça demande du travail et de la persévérance. Il faut, par dessus tout, avoir le courage de ses opinions et accepter les critiques qui pourraient vous être faites.

JGK

, , , , , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire